30 septembre 2009

the power of grace.....

je le savais mais :

280

quelle journée !!!!!

Voici le plus long post que vous ne trouverez jamais sur ce blog....

mais c'est parce qu'ils le valent bien !!!

DONC :

Nous sommes partis de (très !!!) bon matin, monsieur Nicolas, pimprenelle stréssée mega cool et  Ado(rable)Boy , direction le palais de justice de Caen pour le premier procès de nôtre fils, de mon neveu et du fils de mon amie geneviève, ce qui n'est pas rien quand même, lorsque l'on à 15 ans et des brouettes.....

première épreuve :

on attend dans le hall avec les agresseurs !!!!

V-E-R-I-D-I-Q-U-E,  le nez dans leurs chaussures, des parents déconfis, l'ambiance est aux coups d'oeil à la dérobée, on jauge sur pièce et on juge aussi, tout cela en quelques minutes.....finalement nôtre place est presque enviable, nous sommes venus en nombre, notre avocat est avec nous, nous sommes en confiance relative....un comble lorsque l'on est victime !!!!

63583258_668ee96be5

seconde epreuve :

je regarde mon fils, gauche encore de son adolescence pas terminée, je trouve son dos voûté pour la première fois attendrissant, je guette son sourire qui me rassurera sur son état d'esprit et notre complicité .... je croise alors son regard rempli d'espoir et d'amour ... et j'ai tout d'un coup les larmes aux yeux...Mazette, quelle attente...quelle confiance... je ne peux pas, je n'ai pas le droit de le décevoir, il est la devant moi, si jeune, si abandonné...finalement je l'ai bien mal élevé...en lui rabâchant mon prechi precha sur les autres, l'amour à donner, à recevoir, la justice des hommes et celle de Dieu et patin et couffin....me voila bien avancée maintenant : j'ai les genoux qui flanchent, la respiration courte, mal au coeur aussi...et une idée obsédante qui trotte dans ma tête comme un refrain lancinant : la justice ne doit pas lui envoyer une mauvaise réponse....la justice ne peux pas lui envoyer une mauvaise réponse...

_C3_A9claircie

première grâce : tout d'un coup, l'éclaircie...

je me sens gonflée a bloc, tout s'éclaire comme par magie....adieu, inquiétude, peur, et tout le tintouin .... je vais lui dire moi à la juge ce que je pense, ce que nous voulons, ce qui doit être ....pour lui, pour qu'ils se reconstruisent avec confiance, sans haine, sans colère, sans déception....tout est prêt dans ma tête, les arguments, les grandes idées, les petites aussi, je sens pousser en moi les réflexes de la mère lionne qui protége ses petits...je n'ai pas pu le faire ce jour là...

alors aujourd' hui je vais lui prouver à mon fils et aux autres que cela vaut le coup de nous faire confiance, que je lui tiens la main envers et contre tout, que je vais l'aider à grandir d'une autre façon qu'avec une agression, lui prouver que dans  tout malheur il y a quelque chose de positif ....

je me prépare au combat, tout le reste n'existe plus, j'ai oublié Monsieur Nicolas, car j'ai un devoir : ils sont trois à m'attendre mes valeureux boys, et je suis à la tête du bataillon, la fleur à l'épée...

je rentre d'un pas décidé dans la salle d'audience et m'assieds comme un seul homme au premier rang, bien au milieu ....!!!

Première prise de contact :

soupir excédé de madame le juge, " MAdAme, ce sont les prévenus devant,

les victimes c'est au second rang...."

ne pas lui claquer le beignet...non....j'attends mon heure....tu ne perds rien pour attendre....même au second rang je vais te dire moi ce que j'en pense des 4 agresseurs qui me tournent le dos....tiens d'ailleurs de dos ils ressemblent à des ados comme le mien : voûtés  et avachis, faudrait voir à aller chez le coiffeur aussi, le troisième  se ronge les ongles, la peur ou l'habitude ???  le dernier,lui , me semble bien ému.... je constate qu'ils font bien jeunes....ces délinquants en devenir....je peux en me penchant respirer leur parfum....bon marché....comme leurs vétements et leurs chaussures d'ailleurs....j'essaie de les imaginer tapant mes enfants sans relâche....non décidement je n'y arrive pas...

Troisième épreuve :

Madame le juge attaque dans le vif du sujet, les 4 mis en cause sont devant elle, on raconte les faits, certains sont honnêtes, les autres pas....on pointe les contradictions, on souligne les responsabilités, on insiste sur la futilité du motif et la violence de l'agression....c'est sordide....pour nos enfants une torture...pour TOUS les  parents, réunis pour une mauvaise cause, un calvaire....je n'aimerai pas être à la place des autres parents justement....découvrir que son enfant est violent, quelle épreuve....

puis vient le tour de nos trois braves petits soldats, interrogés tour à tour sur leur version des faits...le premier à parler est le fils de geneviève, le plus blessé, il raconte son agression, sa peur, sa douleur, l'après aussi... le bac avec oral ... l'échec de son entrée dans une école de commerce....et il se met à pleurer comme un enfant qu'il est encore, sur son incompréhension devant ce déchaînement de violence.....un ange passe... l'émotion est palpable, un des accusé se met à pleurer discrètement....

les deux autres donnent leur version également, ado(rable)Boy témoigne d'une voix ferme et précise qui m'impressionne, je découvre moi aussi mon fils, mais dans le bon sens...

le juge me donne la parole, l'émotion me gagne, je me mets à pleurer en terminant ma phrase...flûte...crotte...zut...je me jure de me rattraper plus tard....

Floating_on_Tears_of_Sadness_by_zZToraZz

Deuxième grâce :

on égrène la litanie des enfances de chacun, Zola n'est pas loin, tout n'est que misère morale, vie décousue, abandon, absence de figure autoritaire, échec scolaire....mon fils écoute tout cela, et je le vois réfléchir...moi aussi je suis touchée...je les regarde différemment soudain....quel échec des parents, quel abandon de l'Etat et des institutions...je peux prédire déjà leur avenir : case prison dans le pire des cas....

puis vient le tour des avocats, le notre d'abord qui se déchaîne, (il est un peu la pour ça aussi !!!) et recadre ces jeunes comme le ferait un père, les paroles sont dures parce que justes, le ton est accusateur, les excuses absentes...le réquisitoire fait mouche, il reste peu de place à la compassion....

le juge me redonne la parole : l'heure est venue pour moi de parler au nom de mes enfants, mon registre est différent de l'avocat, je suis une mère qui parle pour ces enfants et je suis la  mère qui parle aux accusés. les paroles coulent d'elles mêmes, rien ne pourrait m'arrêter, je tache d'être juste, je ne refais pas la plaidoirie, je tente de  trouver un juste milieu qui ne condamnerait pas définitivement ces jeunes et qui serait pourtant une décision sage ....je m'adresse aux autres mères présentes, aux accusés....j'explique nos valeurs, celles que l'on essaie de transmettre....et termine en indiquant au juge, qu'elle seule pourra envoyer les bons signaux pour l'ensemble de ces jeunes, coupables et victimes.... Monsieur Nicolas me succède plus sobre et plus incisif....son ton est ferme et ses paroles sensées...je reconnais bien là mon mari.....

blueSkyLove

le procureur prend la parole, il est ferme lui aussi et sans concession....il requière des peines avec sursis.....réquisition plutôt rare pour  des primos délinquants ( traduire que c'est une première pour eux), notre avocat hoche la tête de contentement....les parents des accusés baissent la tête....

une toute jeune avocate prend la parole et demande d'autoriser son jeune client ( 14 ans) a s'adresser à nous, il se tourne vers nos enfants, d'une voix qui se brise très vite il demande pardon et éclate en sanglots....je n'ai plus de colère, plus de certitudes...juste une immense peine pour lui, pour eux, pour tout ce gâchis.......pour un autre également si malmené par la vie et quasi irrécupérable... les autres avocats s'expriment, tous dignes à l'exception d'un seul qui dresse de nous un portrait digne de Carl Marx mélant la lutte des classes, nos origines, nos facilités, notre parisianisme....il se discrédite tout seul comme un grand et fait du tort à ses clients !!!

Nous sortons de la salle et attendons le jugement. IL arrive quelques minutes plus tard :le juge a suivi le réquisitoire du procureur et s'est montré très ferme: prison avec sursis et 5 années de mise à l'épreuve. Le choc est rude pour tout le monde, mais la justice à tranché en laissant aux agresseurs la possibilité de s'amender. Nul ne ressort perdant, chacun trouvant dans ce jugement les réponses adéquates....

90225_Mother_20and_20Son__20Nice_20Cemetery

Quatrième grâce :

un des accusés vient réitérer ses excuses, nous nous surprenons alors a engager un dialogue auquel se joint bientôt sa mère, moment de grâce, nous échangeons, loin de toute colère, nous ne  sommes plus  simplement, que des mamans...

D'autres parents nous parlent, et nous tachons tous d'entendre l'Autre, de recevoir les excuses sincères ou non, et il me plaît de croire que de tout cela ne peut sortir que du bon....

il y a quelques jours je n'aurais pas cru être capable de cela, de partager la douleur des autres car repliée sur la nôtre, de trouver les mots pour redonner de l'espoir, d'avoir de la compassion et de comprendre, de pardonner en mesurant ma chance aussi d'avoir la famille que j'ai, d'avancer enfin, enrichie de tous ces échanges et tenant toujours la main de mon fils dans la mienne. 

20080723205157__dsc0214

Posté par wecandoit à 14:15 - Commentaires [43] - Permalien [#]


Commentaires sur the power of grace.....

    Finalement ça se termine presque bien; comme dans une belle histoire...j'espère que les traces psychologiques de ton fils et ses cousins vont s'effacer; les excuses des agresseurs vont les aider certainement...
    Tu vas pouvoir tourner la page en espérant aussi que les "délinquants" auront compris la leçon, tu peux te dire que t'auras contribué à les faire réfléchir et à les remettre dans le droit chemin...

    Posté par Leocadie, 30 septembre 2009 à 22:44 | | Répondre
  • La famille y'a que ça de vrai... Merci mon Dieu d'avoir celle que tu m'as donnée...
    C'est une grande grâce pour ton fils de t'avoir ! Mais pour les autres, ceux qui n'ont pas la chance d'être dans LA bonne famille... Des Tim Guénard apportent une réponse, l'envie et la force d'en fonder une.
    Repose-toi maintenant, tu dois en avoir bien besoin ;D)

    Posté par Clotilde, 30 septembre 2009 à 23:50 | | Répondre
  • que dire après tout ça? ravie que cela 'finisse' bien en quelque sorte... et je souhaite juste à ton ado(rable)boy et ses cousins de se remettre le plus vite de tout ceci. je t'embrasse fort, Pim!!

    Posté par Amandine, 01 octobre 2009 à 00:38 | | Répondre
  • une sacrée journée en tous cas....chargée en émotions!!! la justice a envoyé la bonne réponse à ton fils, c'est déjà ça!!! Et la demande de pardon, ça aussi, ça a son importance....
    maintenant, la vie va continuer...

    Posté par lavieici, 01 octobre 2009 à 01:05 | | Répondre
  • Tu m'as fait pleurer...c'est malin!
    Reposez vous, à présent que les Grâces ont plu sur vous...prenez soin de vous...et surtout...et je sais que vous le faites chaque jour que Dieu fait...remerciez...remercions!
    Je t'embrasse!

    Posté par 3pom'!, 01 octobre 2009 à 01:17 | | Répondre
  • J'ai pleuré, j'ai ri ... merci de nous montrer que malgré tout ce qu'on entend la justice sait faire son travail plus que correctement ... les mechants sont punis mais pas condamnés (peut etre) pour leur avenir
    je t'embrasse

    Posté par Cécile, 01 octobre 2009 à 08:34 | | Répondre
  • Merci

    oui, merci de ce témoignage, de cette générosité spontanée, merci de nous montrer que nous pouvons tout être aussi bon...

    Posté par Poupette, 01 octobre 2009 à 09:23 | | Répondre
  • je voudrais laisser plus que des mots ici ...
    Eloi a du oeuvrer aussi pour vous tous !
    Et je vous imagine tous à la barre , chacun avec vos caractères , celuis de S. révélé ici dans cette épreuve!
    Oui on s' appelle ...très vite!

    Posté par C de P in Paris, 01 octobre 2009 à 09:30 | | Répondre
  • Chère Pim,

    tu es mon rayon de soleil de cette semaine. Ma Lumière. Plein de bises à vous tous. Et que je plains ces enfants d'être auss mal-nés pour en arriver là.

    Posté par ciboulette100, 01 octobre 2009 à 09:44 | | Répondre
  • Ton témoignage est très emouvant, reconfortant
    Quel bel exemple pour vos enfants !
    Quelle force !
    Et oui, tous les enfants n'ont pas la même chance mais nous devons être justes et bons; il semble qu'aujourd'hui la justice a bien fait ce "travail"

    Posté par maman de sixtine, 01 octobre 2009 à 09:55 | | Répondre
  • Merci d'avoir partagé celà. J'en ai les larmes aux yeux. C'est difficile d'être mère/ père, d'être juste, et de savoir ne pas accabler les autres tout en étant présent, en étant le roc qui accompagne.

    Posté par Floooo, 01 octobre 2009 à 10:02 | | Répondre
  • Témoignage émouvant, récit poignant, instructif et rassurant aussi, cet amendement de cet accusé et mère et le jugement.

    Posté par 4x4, 01 octobre 2009 à 10:32 | | Répondre
  • j'en ai les larmes aux yeux...
    tu as du vivre un sacré moment...ça valait le coup d'écrire un post aussi long!
    quelle belle leçon de courage pour affronter la justice et ses agresseurs, et aussi une belle leçon de pardon...

    Posté par plumettte, 01 octobre 2009 à 11:34 | | Répondre
  • Tu me connais, mes com. sont généralement longs : celui-là ne le sera pas...J'espère que ce presque silence t'enverra mieux que les mots tout ce que je voudrais te dire, trop malhabilement...Alors un gros hug peut-être ???!

    Posté par Poulpy, 01 octobre 2009 à 16:05 | | Répondre
  • C'est émouvant. Moi je serais plutôt tendance procureur et verbalement je peux être très sarcastique et incisive. J'espère ne jamais avoir à être à ta place ou à la place des autres parents. J'espère surtout que ce verdict les calmera et les fera réfléchir au fait que l'on a rien sans rien et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir ce qu'a le voisin ou ce que l'on veut à l'instant "t" pour être bien dans sa peau ou valoir quelque chose.

    Posté par Ribambelle, 01 octobre 2009 à 20:12 | | Répondre
  • les mots me manquent, alors ... merci : tout simplement ; et UDP pour tous ces jeunes déstructurés.

    Posté par ecclesiolarozeli, 01 octobre 2009 à 21:25 | | Répondre
  • je m'incline...

    Posté par AC, 01 octobre 2009 à 21:51 | | Répondre
  • Les larmes viennent en lisant tes mots.
    Pardonner est pour moi une chose très très difficile.........

    Posté par Macadam&macarons, 02 octobre 2009 à 13:35 | | Répondre
  • Merci pour ce magnifique témoignage que j'ai lu avec beaucoup d'émotion! On croit toujours que cela n'arrive qu'aux autres... Et ravie que tout se termine bien. Une dernière grâce à demander : que ces épreuves ne laissent pas séquelles mais qu'elles aident au contraire votre fils et toutes les protagonistes de l'affaire à grandir en sainteté. Alors, on pourra dire (comme Bernanos, je crois...) que "Tout est grâce".

    Posté par lamereveilleuse, 02 octobre 2009 à 14:19 | | Répondre
  • Ton histoire si triste soit elle ressemble à un conte moderne..... bravo Pim

    Posté par Gaufrette, 02 octobre 2009 à 14:39 | | Répondre
  • tout n'est pas simple...c'est bien d'avoir eu des réponses, de votre coté comme du leur...un crime ne peut rester impuni mais la peine doit etre juste et utile. Vous faites preuve de bcp de bon sens et c'est à votre honneur.

    Posté par bleugrenadine, 02 octobre 2009 à 23:16 | | Répondre
  • Merci de témoigner de tout cela ...quelle leçon de vie ! J'en ai les larmes aux yeux moi aussi ...
    Embrasse tes ado(rables) boys pour moi ...
    De tout coeur avec vous dans ces moments si difficiles !

    Posté par lincouleursetcie, 03 octobre 2009 à 15:21 | | Répondre
  • Merci pour ton témoignage.

    Posté par Mme Samovar, 04 octobre 2009 à 16:31 | | Répondre
  • c'est une épreuve effectivement très intense mais très riche, le plus grand dansl'histoire est d'arriver à relever l'autre, le coupable dans sa dignité, par-donner en donnant une nouvelle donne.
    CHAPEAU, je n'y suis pas arrivéepour un litige plus léger avec mon propriétaire...

    Posté par chopine, 04 octobre 2009 à 22:23 | | Répondre
  • en UDP

    Posté par solenn-marie, 04 octobre 2009 à 22:57 | | Répondre
  • Belle preuve de sagesse et d'amour... Bravo!
    Courage pour la suite...

    Posté par Agapè, 05 octobre 2009 à 13:38 | | Répondre
  • merci Pim pour ce témoignage...au delà de la douleur, au delà même du pardon donné, il y a la rencontre improbable et incongrue avec l'autre si différent qu'il en est effrayant, si différent que l'échange en est forcément "vrai". Voir au delà de toute cette douloureuse expérience cette fenêtre de notre esprit qui s'est ouverte sur une réalité jusque là impalpable pour beaucoup d'entre nous. quand notre esprit s'elargit, notre coeur grandit. il n'y pas plus qu'à espérer que celà puisse être réciproque. bises Pim !!

    Posté par nathetvoila, 06 octobre 2009 à 09:04 | | Répondre
  • Beaucoup d'émotions en lisant ce post.C'est touchant cette demande de pardon et cet echange,c'est une force et une chance d'entourer nos enfants de tant d'amour et d'etre là pour eux dans des moments difficiles.
    Bonne semaine à vous tous.

    Posté par françoise, 06 octobre 2009 à 09:29 | | Répondre
  • j'ai été très touchée par ton post,tout en sagesse et en amour savoir pardonner et ecouter l'autre dans sa souffrance car ils sont en souffrance
    bonne semaine

    Posté par yann, 06 octobre 2009 à 20:54 | | Répondre
  • J'en ai la chair de poule et les larmes aux yeux...pas vraiment de mot pour exprimer ce que je ressens...

    Posté par Quit, 06 octobre 2009 à 23:50 | | Répondre
  • Tout est dit...
    Merci pour ce très beau témoignage.

    Posté par GdeG, 07 octobre 2009 à 09:52 | | Répondre
  • dis-moi, tout cette force et cette état de grâce qui vous a entouré lors de ce procès, cela viendrait-il après votre weekend à Toulon. Car si tel est le cas, ne cherche pas plus loin d'où vient cette force de pardonner...
    La bénédiction d'un tout jeune prêtre est très forte.
    bisous Fred...je pense à vous....

    Posté par noumeanath, 08 octobre 2009 à 19:19 | | Répondre
  • waouh quel témoignage
    et quelle force de savoir pardonner et écouter

    je ne sais si j'aurais eu ce courage, cette grandeur face à ceux qui auraient agressé mon boy

    Posté par cmoua, 09 octobre 2009 à 13:43 | | Répondre
  • Une histoire triste et belle!!!!
    Je t'embrasse
    Maman mule

    Posté par mère de la mule, 11 octobre 2009 à 21:50 | | Répondre
  • Quel courage !

    C'est très beau. Vraiment. Bravo pour votre courage à tous.

    Posté par lapin malin, 13 octobre 2009 à 17:51 | | Répondre
  • c'est...............beau et très fort.....
    Merci.

    Posté par astridmarie, 14 octobre 2009 à 20:35 | | Répondre
  • Voilà...

    ... je reviens enfin (très vite) et je tombe sur le happy ending auquel on n'osait pas rêver. Merci pour ce récit complet (complètement touchant) et bonne suite à chacun...

    Posté par Myosotis, 15 octobre 2009 à 17:24 | | Répondre
  • Heu....tu dors là ou quoi ???? lol ! PIM, DEBOUUUUUUUUUUUUUUT c'est l'ooooooor, l'or de se lever, il est 7 oooooor...Si j'en suis sore ??? Tout à fait soooore !

    Posté par Poulpy, 17 octobre 2009 à 19:08 | | Répondre
  • et bien, j'ai tout lu. Quelle histoire !!
    merci de ton passage chez moi.

    Posté par Aude, 21 octobre 2009 à 00:01 | | Répondre
  • finalement, le + important c'est la grace du pardon et l'issue de cette journee le prouve. Mais cela demande beaucoup, nous ne sommes pas toujours prets!

    Posté par Brigitte, 21 octobre 2009 à 16:48 | | Répondre
  • Quel récit!Merci pour ce partage,généreux et édifiant...

    Posté par Les demoiselles, 22 octobre 2009 à 22:51 | | Répondre
  • Dis donc toi, tu vas pas nous faire croire que ça fait UN MOIS ET DEMI que tu cherches un cadeau d'anniversaire pour M. Nicolas non ???????? En tout cas moi j'te crois pas, hin hin ! ...Ca va ?

    Posté par Poulpy, 07 novembre 2009 à 08:58 | | Répondre
  • Tes mots resonnent si fort en moi. Notre fils s'est fait agresse juste avant Noel ......... ils lui ont tout pris sous menace d'une arme blanche contre la hanche ....
    Apres la peur, c'est la colere desormais, en moi, en lui !! je n'ai malheureusement pas ta foi, et je ne sais pas si je suis capable de pardon ?
    Je t'admire, je vous admire, tant de serenite dans tes propos.

    Posté par peaudane in NY, 09 mars 2010 à 19:46 | | Répondre
Nouveau commentaire